Sommaire :

  • Introduction
  • Présentation : description physique, alimentation, zones de vie, cycles biologiques
  • Identifier une infestation : nuisances, signes de présence

💡Introduction

Dans la famille des hyménoptères, les guêpes et les frelons sont les espèces les plus connues. Le traitement de leurs nids, souvent construits en hauteur, nécessitent des produits et un équipement adaptés.

Dans cet article, nous vous présenterons les caractéristiques physiques de la guêpe germanique et du frelon asiatique ainsi que leurs habitudes de vie. Nous listerons ensuite les signes qui permettent d’identifier une infestation.

Présentation

1. Description physique

La guêpe germanique (Vespula germanica) mesure entre 14 et 20 millimètres et est facilement reconnaissable grâce à ses couleurs vives. Son corps rayé jaune et noir est mince avec une taille distincte entre le thorax et l’abdomen. Les guêpes ont des antennes noires et des ailes translucides. Elles possèdent un dard rétractile à l’arrière de leur abdomen.

Le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) est plus grand que la guêpe. Il mesure environ 3 centimètres de longueur. Sa tête est orange et son front noir, tout comme son abdomen qui possède un unique anneau orangé. Les frelons sont eux aussi munis d’un dard rétractile.

2. Alimentation

Les guêpes sont attirées par les aliments sucrés tels que les fruits mûrs, le nectar des fleurs et le miellat produit par certains insectes. Ainsi, elles peuvent être observées butinant sur les fleurs à la recherche de nectar ou recherchant des fruits tombés au sol. Les guêpes peuvent parfois être attirées par des sources de nourriture humaine, comme les boissons sucrées ou les aliments dans les poubelles.

Les frelons asiatiques sont des insectes au régime alimentaire varié. Leur source de nourriture principale sont les autres insectes qu’ils chassent et capturent pour se nourrir de leur chair, tels que les abeilles, les guêpes, les mouches, les papillons ou encore les chenilles dans le but de nourrir les larves. En plus de cette alimentation riche en protéines, les frelons asiatiques sont attirés par le sucre contenu dans les fruits et le nectar des fleurs. Cette diversité alimentaire leur permet de s’adapter à différents environnements et de trouver des ressources alimentaires adéquates pour leur survie et leur reproduction.

3. Zones de vie

L’habitat des guêpes varie selon les espèces mais elles vivent en général dans les zones boisées, les prairies, les jardins, les parcs, les vergers et même les zones urbaines. Certaines espèces de guêpes construisent leurs nids dans des endroits abrités (creux d’arbres, terriers abandonnés, fissures dans les bâtiments ou le sol) tandis que d’autres préfèrent les endroits plus ouverts comme les arbustes ou les buissons. Les nids de guêpes varient également en taille et en forme selon l’espèce. Certains sont de simples amas de cellulose mâchée, tandis que d’autres peuvent être des structures en forme de boule ou même des nids souterrains.

Les frelons, y compris le frelon asiatique, ont tendance à vivre dans des habitats similaires à ceux des guêpes. Leurs nids peuvent être de taille impressionnante, en particulier ceux du frelon européen. Le frelon asiatique est connu pour construire des nids en forme de boule dans des endroits abrités.

4. Cycle biologique

Le cycle biologique de la guêpe comporte 4 stades : les œufs, les larves avec quatre stades de développement, les pupes et les insectes adultes. Chez les frelons, on retrouve l’émergence des fondatrices entre janvier et mars, puis la construction du nid primaire, la phase de prédation qui mène au nid secondaire et la reproduction avant l’hivernage.

🔍Identifier une infestation

1. Nuisances

La présence de guêpes et de frelons est désagréable et peut s’avérer dangereuse :

– Piqûres douloureuses : Leurs piqûres sont douloureuses et peuvent déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes.

– Dommages aux cultures : Certains types de guêpes et de frelons peuvent endommager les cultures en cherchant de la nourriture, en particulier les fruits mûrs.

– Intrusion dans les habitations : Les guêpes et les frelons peuvent construire leurs nids à l’intérieur ou à proximité des habitations, ce qui peut être une source d’inconfort et de danger pour les occupants.

– Menace pour les pollinisateurs : Les frelons asiatiques, par exemple, peuvent chasser les abeilles et autres pollinisateurs, ce qui peut avoir un impact négatif sur les écosystèmes locaux et sur l’agriculture.

– Dommages aux structures : Les nids de guêpes et de frelons peuvent causer des dommages aux structures, en particulier s’ils sont situés dans des endroits sensibles comme les greniers, les murs ou les terrasses.

– Danger pour les animaux domestiques : Les piqûres de guêpes et de frelons peuvent également être dangereuses pour les animaux domestiques, en particulier s’ils tentent de chasser les insectes ou de s’approcher des nids.

2. Signes de présence

La présence de moustiques est identifiable grâce à quelques signes :

– Observation directe : Vous pouvez voir les guêpes ou les frelons voler autour de votre maison, de votre jardin ou d’autres zones extérieures. Ils peuvent voler à la recherche de nourriture, tels que des fruits mûrs, des aliments sucrés, ou des insectes.

– Nids : Les guêpes et les frelons construisent généralement leurs nids dans des endroits protégés, tels que les arbres creux, les greniers, les cavités murales, sous les toits, ou dans le sol. Les nids peuvent être faits de papier mâché (comme ceux des guêpes) ou de matériaux plus solides (comme ceux des frelons). Si vous repérez un nid, cela indique certainement leur présence.

– Bruits : Vous pourriez entendre un bourdonnement distinctif près des nids de guêpes ou de frelons. Cependant, leur bourdonnement peut être similaire à celui d’autres insectes donc cela ne constitue pas toujours un indicateur clair.

⚠️Ces indices sont importants pour identifier la présence de guêpes et de frelons et évaluer le degré d’infestation afin de choisir la méthode de traitement adaptée.